-->

Calvitie : la molécule miracle ?

une molecule pourrait refaire pousser les cheveux

Elle sonnerait la fin de la calvitie pour de nombreux hommes et femmes. Cette molécule, appelée SM04554 et actuellement en test aux États-Unis, serait capable de faire repousser les follicules pileux et n’aurait, à priori, aucun effet secondaire. La fin du calvaire ?

 

La calvitie (ou alopécie andro génétique), cette pathologie qui met le crâne à nu, est très répandue : elle touche 15% des hommes âgés de 20 ans, ⅓ des trentenaires et 1 homme sur deux à l’âge de 50 ans.  Autant dire que si vous n’en souffrez pas, c’est que vous avez de la chance.

Une augmentation de la densité capillaire et du nombre de cheveux

Les tests cliniques du laboratoire américain Samumed, basé à San Diego en Californie, semblent être encourageants. L’essai a été réalisé sur 302 hommes âgés de 18 ans à 55 ans et divisés en trois groupes : le premier groupe a pris le médicament, dosé 0,15 %, le deuxième une dose plus élevée à 0,25% et le troisième un placebo. La posologie était d’une dose par jour avec une analyse des résultats à 90 jours puis un suivi à 135 jours.

Selon les résultats du laboratoire, cette molécule SM04554 entraînerait une « augmentation statistiquement et significativement plus élevée à la fois en termes de nombre de cheveux et de densité ». Une différence très claire qui a pu être constatée sur les participants du premier et du deuxième groupe, même à faible dose. Fait intéressant, les sujets ayant expérimenté la dose la plus faible ont vu, entre 90 jours et 135 jours, une augmentation plus importante en terme de nombre de cheveux et de densité que les hommes ayant été traités avec la dose la plus élevée. Les volontaires ayant reçu le placebo, eux, ont continué de perdre naturellement leurs cheveux. En outre, cette molécule serait aussi efficace sur des sujets atteint d’une alopécie avancée, type Norwood 4, 5 ou 6.

La molécule n’aurait pas d’effets secondaires

C’est du moins ce que laboratoire avance pour le moment. “Le « SM04554″ semble être sûr et bien toléré. Il n’y avait pas d’événements indésirables graves observés dans les groupes de traitement », annoncent les chercheurs.

Le laboratoire en est déjà à son deuxième essai clinique sur cette molécule. Mais avant de voir un traitement topique voir le jour, reste un dernier essai clinique et bien sûr, l’accord de la FDA (la Food and Drud Administration) pour une commercialisation du produit. Ce n’est donc pas pour tout de suite, mais c’est plutôt encourageant !

En attendant, la greffe de cheveux reste la seule solution durable et efficace pour retrouver une chevelure dense et harmonieuse pour tous ceux (et celles) qui sont atteints de calvitie.

 

Pour plus de renseignements  sur la Méthode DHI de greffe capillaire sans incisions, sans cicatrices, contactez-nous dès maintenant !

Shares
Share This