Présidentielle 2017 : Et si les candidats à l’élection étaient chauves ?

Francois fillon calvitie

La magazine online Slate, dans un article publié récemment, dénonçait « le vrai scandale de cette Présidentielle » : la grande absence de chauves parmi les candidats « favoris ». Un comble quand on sait que la calvitie touche quasiment 1 homme sur 2 à 50 ans. Du coup, l’idée d’y remédier nous a traversé l’esprit. Une façon quelque part de rétablir un semblant de justice… capillaire. Et puis, avouez qu’à quelques semaines d’un scrutin qui s’annonce plus que tendu, l’humour est résolument de mise.

Voyez plutôt.

Les soucis ont visiblement eu raison de la chevelure drue et épaisse de François Fillon. D’ailleurs, qu’en pense Pénélope ?

On ne savait pas que Benoit Hamon avait un si grand front…

 

Emmanuel Macron, le benjamin des candidats, à l’air tout de suite moins jeune avec une calvitie à la Jude Law. Pas sûr que ça lui aille aussi bien en revanche.

 

Jean-Luc Mélenchon, le crâne bien dégarni mais parfaitement rond !

 

La calvitie n’épargne pas les femmes ! Marine Le Pen a elle aussi droit à une chute de cheveux digne de ce nom. Une perte typiquement féminine, qui part de la raie au milieu du crâne.

 

Rendons également justice à cet homme. Cet homme qui aux débats télévisés vient sans fard, sans costard. L’un des seuls titulaire d’une bonne calvitie, Philippe Poutou. Un homme qui nous ressemble en somme.

Mais avec des cheveux Philippe, vous pourriez enfin dire au revoir à la politique, ce monde éreintant, capitaliste et injuste, et vous lancer dans le cinéma, c’est sûr.

Alors, avec ou sans cheveux ?

Quant à ceux ou celles qui souffrent de leur perte de cheveux, n’oubliez pas que la calvitie n’est pas une fatalité. Des solutions contre la chute de cheveux existent  : greffe de cheveux avec la Méthode DHI, micro-pigmentation du cuir chevelu, mésothérapie et LED médicale. À chacun son traitement !


Une question ? Un diagnostic capillaire en ligne ? Contactez-nous dès maintenant !

Shares
Share This