6 idées reçues sur la calvitie

les 6 mythes sur la calvitie

L’Académie américaine de dermatologie a déclaré août comme le mois national de sensibilisation à la calvitie. Pourtant très répandue, de nombreux mythes circulent encore aujourd’hui sur cette pathologie. L’occasion de faire le point.

1/ Se laver les cheveux trop souvent cause la perte de cheveux

En moyenne, nous perdons entre 50 à 100 cheveux par jour, et jusqu’à 250 les jours où ils ont été lavés. Mais cela ne signifie pas que vous devriez faire l’impasse sur le shampoing ! Le lavage élimine simplement les cheveux déjà sur le point de tomber. Un peu comme une brosse. Continuez donc de lavez vos cheveux en respectant votre rythme. Choisissez simplement un shampoing doux, de préférence bio, adapté aux lavages fréquents.

2/ La perte de cheveux, une affaire d’homme ?

Beaucoup plus fréquente chez les hommes, le problème affecte malheureusement un grand nombre de femmes. La perte de cheveux chez la femme se présente différemment et peut être causée par des problèmes génétiques mais aussi à cause de troubles de la thyroïde, des carences (anémie notamment) mais pas seulement. Certaines coiffures (les chignons trop tirés, les tissages) ou l’utilisation trop fréquente du sèche cheveux ou de produits chimiques (colorations) peuvent être à l’origine d’une perte de cheveux plus ou moins importante.

3/ Votre père et votre grand-père sont chauves ? Vous le serez aussi !

Pas forcément. Bel et bien héréditaire, la perte de cheveux n’est pas causée par un seul gène mais par un mélange de nombreux gènes de plusieurs membres de votre famille proche et éloignée. Même si vous avez plus de “chance” de devenir chauve si le trait génétique de la perte de cheveux touche votre famille, il est quasiment impossible de prédire avec certitude que vous le deviendrez !

A lire aussi : En savoir plus sur l’échelle de Norwood

4/ Porter une casquette rend chauve

Voilà une idée aussi répandue que fausse. Bien que le port du chapeau ou de la casquette ait tendance à aplatir les cheveux (surtout lorsqu’ils sont fins), cette pression n’abîme pas les follicules pileux. Le site web US News nous explique que les chapeaux posent un problème à vos cheveux uniquement s’ils sont particulièrement sales car cela peut entraîner des infections ou des démangeaisons au niveau du cuir chevelu.

5/ La calvitie, c’est lorsqu’on est vieux

Souvent associée aux personnes âgées, la perte de cheveux touche pourtant 20% des hommes dans la vingtaine. D’ailleurs, nul besoin d’attendre d’être totalement chauve pour entreprendre un projet de restauration capillaire quand on est sujet à une calvitie précoce : la greffe de cheveux permet aujourd’hui d’accompagner la perte, de façon à ne jamais se voir chauve.

A lire également : notre article sur La calvitie précoce

6/ Vous perdez vos cheveux ? Il n’y a rien à faire.

Ce qui est vrai, c’est ce qu’il n’y a pas de solution miracle. En revanche, des médicaments ont fait leur preuve pour vraiment ralentir la chute comme le Minoxidil ou le Finastéride (Propécia). Aussi, les techniques de greffe de cheveux ont évolué ; fini les champs de poireaux ! La Méthode DHI permet de retrouver une chevelure dense, parfaitement naturelle, avec des suites simples et une repousse rapide. Des traitements capillaires complémentaires permettent aussi de continuer à booster sa chevelure de l’intérieur comme la mésothérapie de vitamines.

En matière de chute de cheveux, pas de fatalité. Demandez conseil.

Shares
Share This