La croissance des cheveux stimulée grâce aux cellules souches

cellules souches contre chute de cheveux

Une équipe de chercheurs de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles a réussi à faire pousser des cheveux à partir de cellules souches. Si cela avait déjà été fait, les chercheurs n’avaient cependant pas réussi à générer suffisamment de follicules pileux.

Les cellules souches au service de la pousse des cheveux

La nouvelle recherche – qui a été publiée dans le journal Proceedings de l’Académie nationale des sciences – offre une explication étape par étape du processus de pousse des cheveux. Les résultats ouvrent la voie à la stimulation de la croissance des cheveux chez les patients atteints d’alopécie ou de calvitie masculine.

Une équipe de chercheurs a examiné comment les follicules poussent hors de la peau et comment ils produisent des cheveux grâce à des cellules souches cultivées in vitro.

L’équipe a commencé avec des cellules de peau d’une souris nouveau-née puis a analysé par techniques vidéo de pointe le comportement collectif des cellules. À l’aide d’assemblages 3D, ils ont montré que les cellules épidermiques et dermiques passent par six stades de transformations pour former une peau reconstituée, et que certains gènes jouent un rôle clé dans ce mécanisme.

Découvrez aussi notre article : Calvitie, la molécule miracle ?

Grâce à ses observations, l’équipe de chercheur a pu réaliser une feuille de route moléculaire. En la mettant en application, ils sont parvenus à stimuler des cellules de peau adultes. Le résultat ? Elles ont poursuivi leur développement et ont produit des cheveux.

Bientôt un nouveau remède contre la calvitie ?

Ces découvertes représentent un véritable espoir pour que des traitements stimulant la croissance capillaires voient le jour dans le futur. DHI travaille également depuis plusieurs années sur les cellules souches et le rôle qu’elles jouent dans la repousse des cheveux. Néanmoins, des années voire des décennies séparent la recherche de la mise sur le marché d’un médicament. En attendant, la greffe de cheveux reste la seule solution efficace pour retrouver vos cheveux lorsque vous souffrez d’alopécie androgénétique.

La Méthode DHI, qui respecte à la fois vos follicules et votre cuir chevelu, permet de retrouver une chevelure dense et naturelle. L’intervention, sous anesthésie locale, est réalisée sans objets coupants, sans incisions (ni sur la zone donneuse ni sur la zone receveuse) et ne laisse aucune marque visible.

Chaque cas est différent et un projet de restauration capillaire se réfléchit. Demandez conseil à DHI ou remplissez le formulaire de contact dès maintenant pour un diagnostic en ligne !

Shares
Share This