-->

Undercut : la bonne excuse pour faire une greffe de cheveux

la coupe de cheveux undercut

On la voit partout, chez les hommes et même chez les femmes (la sexy Scarlett Johansson), c’est la coupe de cheveux “undercut” ! Cheveux tondus sur les côtés et longs sur le haut du crâne, c’est la coiffure tendance 2016. Mais quel rapport avec la greffe ? On vous explique tout.

Rasage de zone donneuse en bonne et due forme

Pour réaliser une greffe de cheveux, c’est la question qui tue : suis-je obligé de tout raser ? La réponse est non, évidemment ; on opte d’ordinaire pour une coupe “militaire”, soit pour le rasage à la tondeuse sans sabot de la zone donneuse. Cela permet tout simplement au médecin d’extraire vos follicules dans les règles de l’art et d’optimiser au maximum le prélèvement.

Allez savoir pourquoi (les réminiscences d’un service militaire ou d’une Journée d’appel à la Défense complètement ratée) mais la dite coupe “militaire” fait rarement mouche. Me raser sur les côtés ? Combien de millimètres ? Deux Monsieur. Deux ??!!

Bien sûr, le rasage invisible existe mais cette technique est utilisée pour des zones à recouvrir ou à densifier plus modestes (par exemple pour densifier la ligne capillaire ou les golfes temporaux). Elle ne permet pas de prélever un trop grand nombre de follicules.

Autant donc dire que vous couper les cheveux semble être inévitable. Mais la bonne nouvelle c’est que quatre jours seulement après votre greffe capillaire DHI, il est possible de transformer ce rasage basique “militaire” en cette fameuse coupe tendance “undercut” après une visite chez votre coiffeur préféré (ou avec Gregory). Vous passez ainsi de simple “tondu” à  “branché”. Magique, non ?

Concrètement, aujourd’hui, vous n’avez plus d’excuse : la greffe, c’est maintenant. Et puis, si vous doutez encore de la tête que vous aurez une fois rasé, que sont quelques jours avec des centimètres de cheveux en moins face à des années bien chevelues ?? Rien. CQFD.

Shares
Share This