-->

En quoi consiste la greffe de cheveux

en quoi consiste la greffe de cheveux

La greffe de cheveux consiste à réimplanter des follicules pileux préalablement prélevés dans une zone bien précise qui est la zone donneuse de la couronne
Les bulbes, composés de plusieurs cheveux sont en général prélevés dans la partie la plus fournie puis redistribués dans les zones dégarnies.

Dans quels cas avoir recours à la greffe de cheveux ?

Le cas le plus fréquent des personnes qui ont recours à la greffe de cheveux sont celles qui souffrent d’alopécie androgénétique, parfois elles consultent dès les premiers signes ou alors lorsque la calvitie est bien présente. Dans tous les cas, il est important d’agir lorsque cela devient une gêne importante. Si les hommes sont pour la majorité concernés par la greffe de cheveux, les femmes ont aussi recours à cette solution lorsqu’elles souffrent de chute de cheveux importante, souvent due à un traumatisme ou un problème hormonal. Chez les hommes, la chute est fréquente et se concentre sur diverses zones contrairement aux femmes où elle est souvent plus diffuse et laisse une chevelure clairsemée.
La greffe de cheveux peut aussi répondre à un souci purement esthétique du fait d’une implantation irrégulière voire asymétrique que la greffe pourra corriger.

Avant toutes choses, il existe pour ralentir la chute de cheveux et préserver son capital cheveu, des traitements comme le Minoxidil ou le Propécia, Néanmoins, pour combler les espaces vides, la greffe de cheveux est la solution la plus durable et efficace.

Les différentes méthodes de greffe capillaire : FUT, FUE et DHI

Quelle que soit la méthode, la greffe consiste en l’implant de greffons prélevés, la différence réside principalement dans les outils et les techniques de prélèvement et d’implantation.

La FUT (Follicular Unit transplantation) nommée aussi technique de la bandelette consiste en le prélèvement d’une bandelette horizontale de cheveux de la couronne et laisse une cicatrice plus ou moins visible d’un praticien à l’autre. Cette bandelette est par la suite coupée afin de récupérer les bulbes qui seront réimplantés sur les zones dégarnies. La quantité varie entre 1200 & 1500 implants, soit 2000 à 3000 cheveux avec un taux de repousse variant entre 40% et 60%.

Les follicules sont ensuite réimplantés avec des forceps par des assistants médicaux dans des trous préalablement créés par le médecin.

La FUE (Follicular Unit Extraction) diffère surtout au niveau de l’extraction puisqu’elle consiste en le prélèvement des follicules pileux un à un, toujours à l’arrière du crâne. Chaque greffon est ensuite réimplanté avec le même procédé que pour la FUT.

Les avantages de la méthode DHI

La méthode DHI est une évolution de la FUE et diffère par la survie des cheveux implantés (supérieur à 90%), à la précision des outils et à l’implantation harmonieuse permettant de reproduire la pousse naturelle des cheveux. La greffe est ainsi indétectable car invisible contrairement aux autres méthodes travaillant avec trous de réception.

Avec la méthode DHI, chaque bulbe est prélevé manuellement avec des outils de la taille d’une aiguille, les greffons sont ensuite triés un à un et classés sans jamais être altérés.
Dans un second temps, les médecins formés à la « DHI Academy » réimplantent chaque follicule de manière harmonieuse et homogène grâce à des injecteurs de cheveux permettant de contrôler l’angle, la profondeur et la direction de pousse de chaque cheveu afin de redessiner entre autre une ligne capillaire dense au rendu complètement naturel.

Shares
Share This