Les implants de cheveux de Jean-Michel Maire en vidéos

Jean-Michel Maire pendant sa séance d’implants capillaires

Vous le savez peut-être, Jean-Michel Maire, le chroniqueur de l’émission “Touche Pas à Mon Poste” a décidé il y a quelques semaines de faire confiance à DHI en matière d’implants de cheveux pour retrouver une chevelure plus dense.

Aujourd’hui, découvrez son expérience en vidéo(s) avec la Méthode DHI !

 

“Compléter un travail déjà amorcé avec la FUT”

Jean-Michel Maire n’est pas étranger à la greffe capillaire puisqu’il avait déjà eu recours à des implants de cheveux avec la méthode FUT, dite de “la bandelette”, qui consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu à l’arrière de la tête.

Cette méthode, qui existe depuis les années 1970 et toujours proposée de nos jours, laisse toutefois une cicatrice visible, difficilement dissimulable sur cheveux courts. Mais pas seulement. Elle offre aussi un résultat souvent décevant, peu dense et agrémenté de ce fameux effet « cheveux de poupée » ou « champs de poireau » que l’oeil même non averti remarque instantanément. La faute à une technique d’implantation agressive pour les follicules et le cuir chevelu.

Beaucoup des patients qui consultent sont dans ce cas : retrouver de la densité et du naturel avec une méthode sans douleur, sans cicatrice et surtout non-invasive. En effet, la Méthode DHI n’est pas considérée comme un acte chirurgical mais bien médical.

 

 

“Un procédé artisanal de haute précision”

Jean-Michel Maire le dit lui-même : il a été séduit par l’aspect “artisanal” de la Méthode : pas de robot ou de machine pour pratiquer la technique. En effet, l’extraction et l’implantation, follicule par follicule, sont effectuées par la main experte du médecin DHI. Les outils utilisés, créés spécialement pour et par DHI, sont élaborés pour créer le moins de traumatisme possible. Les punchs extracteurs ont un diamètre inférieur à 1mm de diamètre et permettent une cicatrisation parfaite de la zone donneuse : en quelques jours à peine, le prélèvement est invisible !

Avec l’injecteur de cheveux DHI utilisé lors de l’implantation, pas de pré-trous, d’incisions ou de fentes de réception pour insérer les greffons : le greffon est chargé par l’infirmière dans la fine aiguille biseautée de l’implanteur et par un système de piston à ressort permet au médecin de placer le follicule quand l’aiguille se retire. Tout cela en contrôlant la profondeur, la direction et l’angle d’implantation. Voilà pourquoi le résultat est si naturel !

Des médecins experts dans les implants capillaires

Comme le précise très justement Jean-Michel Maire, chez DHI, pas de “multi-casquette”, les médecins sont spécialement formés à la greffe de cheveux et au protocole DHI. Et ça, “ça m’a rassuré confie-t-il. Cette ultra-spécialisation leur donne une expertise hors du commun en matière d’implants capillaires : au moins 3 sessions par jour sont effectuées à la Clinique, allant de la simple redéfinition de ligne capillaire à la session de deux ou trois jours pour un maximum de densité, toujours avec une repousse dès les premiers mois.

La repousse de Jean-Michel Maire en vidéo (update)

On peut dire que la greffe de cheveux de Jean-Michel Maire a fait parler d’elle ! Dès le début, Gilles Verdez, lui-même chroniqueur sur le plateau de TPMP, a mené sa petite enquête : il a ainsi découvert le pot-aux-roses et trouvé son témoignage !

Depuis, sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, Cyril Hanouna, régulièrement, fait l’éloge – non sans un brin d’humour – de sa chevelure qui ne cesse de pousser.

Ici, Jean-Michel Maire, 5 mois seulement après sa greffe capillaire

6 mois après ses implants capillaires avec la Méthode DHI

Jean-Michel Maire, 7 mois après son intervention 

Jean-Michel Maire, 8 mois après sa greffe de cheveux DHI

Jean-Michel Maire, 9 mois après son passage à la Clinique Lutétia ! 

10 mois après ses implants capillaires ! 

Jean-Michel Maire, plus d’un an après ses implants ! 

Jean-Michel Maire, dont les nouveaux cheveux étonnent toujours autant ! 

Le témoignage de Jean-Michel Maire vous a plu ?

Vous avez envie d’en savoir plus ?

 

PRENEZ RENDEZ-VOUS DES MAINTENANT POUR UN DIAGNOSTIC GRATUIT !

Shares
Share This