-->

Traitement de la calvitie avec la méthode DHI

La solution DHI

L’alopécie, ou accélération de la chute de cheveux, touche une grande partie de la population. S’il est normal de perdre entre 40 et 100 cheveux par jour, notamment avec les changements de saisons, une perte massive étendue sur de longues périodes est souvent pathologique.

Dans ce cas, consulter ou effectuer un bilan hormonal pour connaître les causes (hérédité, saison, métabolisme, hormones) de cette chute et le traitement adapté pour y remédier est nécessaire.

La calvitie, pour les hommes comme pour les femmes, est souvent synonyme de mal-être. Les professionnels DHI restent à votre écoute, vous conseillent et vous guident vers le traitement de la calvitie adapté pour une restauration capillaire la plus appropriée.

Total Care System : Le traitement global des patients DHI

Pour que chaque patient soit traité au cas par cas, DHI a élaboré le Total Care System, permettant de répondre à tous les besoins des personnes souffrant de perte de cheveux et qui cherchent le bon traitement. Pour nos patients, le Total Care System garantit un niveau de service exemplaire, une intervention sans risques et des résultats naturels et durables. Pour nos praticiens, il certifie les normes et les protocoles que nous devons respecter pour pratiquer la Méthode DHI. Cette standardisation des soins est une marque d’excellence et d’accréditation professionnelle reconnue.

Comprendre l’alopécie avec le cycle du cheveu

Illustration du cycle du cheveu pour comprendre l’alopécie

1. Phase anagène 85% de nos cheveux se situent dans cette phase. La période de croissance dure entre de 2 et 5 ans selon les individus. Le cheveu est vivant, la croissance de sa kératine est constante et sa racine remplit le follicule pileux jusqu’à la base.

3. Phase télogène Phase de repos du cheveu d’une durée de 6 à 7 mois où les follicules pileux se rétractent peu à peu. 12% de nos cheveux se trouvent dans cette période.

2. Phase catagène La croissance s’arrête pendant 15 à 20 jours. Le cheveu ne pousse plus, il cesse d’évoluer. Sa racine remonte vers l’épiderme et son activité s’interrompt brusquement. Le cheveu cesse alors de croître mais reste attaché à son follicule.

4. Chute Après la phase télogène, le cheveu est en fin de vie et tombe pour être remplacé par un nouveau cheveu en phase anagène. Les follicules pileux sont programmés pour effectuer environ 25 cycles de ce type.

 Les questions à vous poser avant une intervention

Est-il justifié de ne résumer les différentes méthodes d’implants de cheveux que par leurs techniques d’extraction, et si oui pourquoi ?

FUT = Technique « de la bandelette », FUE = Extraction « follicule par follicule », IFA = Extraction « assistée par une machine »

La direction, l’angle, la profondeur de l’implantation et la densité des cheveux implantés ne sont-ils pas aussi, voire plus importants ?

Au-delà du nombre de cheveux proposé, est-il possible avec une technique ou une autre, d’implanter mes cheveux si proches les uns des autres qu’il sera impossible de dire que j’ai eu recours à des implants ?

La FUE a été développée en 2001, comment les implants capillaires ont-ils évolués depuis et pourquoi certains chirurgiens continuent-ils de proposer des méthodes d’implantation laissant des cicatrices disgracieuses ?

Est-ce que mon chirurgien ou médecin spécialiste a pour habitude de passer le relais de ses interventions capillaires à des assistantes opératoires ou assurera-t-il du début à la fin cette intervention qui me préoccupe tant ?

les questions à vous poser avant une intervention

Vous voulez l’avis d’un spécialiste ?

PRENEZ RDV POUR UNE CONSULTATION