barbe-homme-dhi-france

un homme barbu

portrait d’un barbu. Tout au long de notre civilisation, on a aimé ou détesté la barbe et le poil pour des raisons souvent religieuses ou mythologiques. Par exemple, alors que la mode est au glabre sous l’empire Romain (les Romains l’épilaient, ils ne la rasaient pas !), elle revient plus tard en force pour cacher ses imperfections.

Vous souhaitez être rappelé(e) ?