Chute saisonnière de cheveux : quelles solutions ?

perte de cheveux saisonnière

A l’automne et au printemps, il semble que les cheveux tombent par poignées et que de plus en plus d’entre eux restent accrochés au peigne. Un phénomène passager et sans gravité qui survient à chaque changement de saison. Cette chute de cheveux dite saisonnière est ponctuelle et ne dure pas plus de 4 à 6 semaines, mais elle a tendance à être la source d’une certaine angoisse, notamment chez les femmes. Découvrez nos conseils simples pour traiter le problème à la racine.

Pourquoi a-t-on tendance à perdre plus de cheveux à certaines périodes de l’année ?

La perte de cheveux intervient dans le cycle de vie des cheveux : ils poussent, vivent, meurent puis tombent. Au printemps, mais également à l’automne, cette perte est plus importante : il s’agit de la chute de cheveux saisonnière. Un phénomène naturel souvent mal compris mais bénin, puisqu’il est en fait un processus réactionnel causé par plusieurs facteurs extérieurs – changement de luminosité, fatigue, stress … En effet, les cheveux sont sensibles aux changements radicaux de notre environnement comme la température ou l’ensoleillement. Lors de ces bouleversements, le cycle capillaire est influencé et les cheveux tombent en plus grand nombre. Cette chute ne dure qu’un à deux mois avec un retour à la normale progressif. Toutefois, la médecine esthétique a développé un traitement actif qui permet de lutter contre la perte de cheveux trop intensive.

Comment gérer la chute de cheveux saisonnière ?

Lors de la perte saisonnière de cheveux, le phénomène naturel de la chute s’amplifie de 30 à 40%. Simple manifestation de l’horloge physiologique, il existe quelques gestes à adopter notamment pour agir sur la repousse et éviter que les cheveux ne s’affinent trop durant le reste de l’année.

Afin de garder une chevelure en bonne santé, il est donc conseillé de :

  • Continuer à appliquer les bonnes habitudes : un shampoing adapté, ni trop souvent, ni trop rarement et en les rinçant à l’eau froide ou tiède. En effet, le lavage ne fait que déloger les cheveux déjà morts et n’intensifie en aucun cas le phénomène.
  • Brosser régulièrement à l’aide d’une brosse à poils souples afin d’éliminer les impuretés du cuir chevelu et de renforcer la fibre capillaire.
  • Masser le cuir chevelu afin de stimuler la circulation sanguine et favoriser ainsi la vascularisation des bulbes. Un geste à appliquer quotidiennement pour stimuler la repousse et densifier la fibre capillaire.
  • Appliquer un régime équilibré et varié pour permettre à l’organisme de faire le plein de nutriments : les vitamines B pour booster la repousse, les protéines pour la synthèse de la kératine et le fer qui participe à l’oxygénation des bulbes. Une alimentation saine permettra donc d’assurer la bonne santé et la repousse des cheveux.
  • Penser aux compléments alimentaires, comme la levure de bière, qui pourront apporter le support nécessaire dont l’organisme a besoin.
  • Enfin, certains soins et masques peuvent être utilisés spécifiquement pour assouplir, revitaliser et renforcer le cheveu.

En cas de doute ou lorsque la chute de cheveux dure, la personne pourra consulter un spécialiste afin de réaliser un diagnostic approfondi et confirmer le caractère passager de la perte. Dans tous les cas, comprendre pourquoi la chute de cheveux saisonnière intervient permet d‘éviter certaines erreurs liées au stress.

Lutter efficacement contre la perte de cheveux saisonnière avec le MésoLED capillaire

Fragilisés et moins denses, la chute saisonnière peut avoir de nombreux effets négatifs sur les cheveux. La mésothérapie capillaire associée à la lumière froide de la LED – ou MésoLED – permet de retrouver des cheveux à la fois brillants, denses et en bonne santé tout en stimulant leur croissance.

Cette technique qui consiste à apporter un cocktail régénérant d’acides aminés, minéraux, vitamines et acide hyaluronique par micro-injection permet de corriger les déficiences liées à la chute saisonnière de cheveux. En effet, les bulbes capillaires ont besoin de nutriments pour être en bonne santé sans quoi ils sont trop fins, moins forts et moins denses, ce qui veut également dire qu’ils résistent moins aux agressions extérieures lors des changements de saison.

Chez Lutétia, le potentiel de ce cocktail est décuplé grâce à la photomodulation par LED, un traitement entièrement non invasif qui fait appel aux bienfaits de la lumière froide. Connu pour régénérer les cellules du corps et découvert par la NASA, la LED (Limiting Editing Diode) permet de stimuler les cellules des cheveux et optimiser les résultats du cocktail de mésothérapie.

Les résultats

Totalement indolore, ce traitement permet de ralentir la chute de cheveux tout en stimulant la repousse sur l’ensemble du cuir chevelu et en remédiant à la fragilité capillaire. Le patient pourra ainsi constater une augmentation de la densité des cheveux au fil des séances. Enfin, éviter les facteurs favorisants l’anxiété et le stress qui ont tendance à favoriser la perte de cheveux.

Shares
Share This